Interview de Cocto

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par MXCC le Dim 18 Déc 2011 - 22:39

Salut l'ami Telsud, interessant tout çà, je m'en va l'écouter de ce pas, profitant d'une insomnie passagère... w

MXCC
Ancêtre
Ancêtre

Nombre de messages : 1328
Date d'inscription : 09/09/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moustik le Mar 20 Déc 2011 - 10:31

Je viens d'écouter ce nouvel épisode. Il s'est bien adoucit avec les années, le père Cocto. Il a appris à être plus tolérant !

By the way, bonnes fêtes à tous ! pere noel
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 104
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Fabbelge le Mar 20 Déc 2011 - 14:18

Dans l'inter 4, j'adore Nrj radio locale zzz

Elle couvrait quand même une très grande partie de la France et était présente 1 peu en Belgique, en Suisse, Allemagne, Suède et surement diffuser sur le satellite
Et il y avait aussi dans le groupe Chérie fm en 87 et Rire&Chanson en 89.
Je sais pas si on peut parler encore de locale avec toutes ces fréquences et radios, mais plutôt de réseau.

Perso je connais pas de locale avec tous ces moyens.
avatar
Fabbelge
Fidèle
Fidèle

Age : 39
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : Liège Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Malik le Mar 20 Déc 2011 - 14:46

Reécoute bien, il dit en gros, que malgré la puissance d'NRJ y'avait encore une ambiance de radio locale à cette époque wink
avatar
Malik
Fondateur
Fondateur

Age : 37
Nombre de messages : 7661
Date d'inscription : 06/07/2005
Localisation : Xenotaph 3
Emploi : Tabouret humain
Loisirs : Manger des Skittles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Fabbelge le Mar 20 Déc 2011 - 14:54

Juste Malik, j'écoutais l'inter sur le portable pas trop bon le son dessus. wink
C'était bonne époque sans prise de tête.
avatar
Fabbelge
Fidèle
Fidèle

Age : 39
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : Liège Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Telsud le Mer 21 Déc 2011 - 19:23

MXCC a écrit:Salut l'ami Telsud, interessant tout çà, je m'en va l'écouter de ce pas, profitant d'une insomnie passagère... w

Salut mon canard, j'espère que ça roule pour toi, depuis le temps !

Que ton insomnie dure, il y a pas mal de choses à écouter (et il faut tendre l'oreille car l'enregistrement est de faible qualité ! bah ).

A bientôt sur le forum !! yeah
avatar
Telsud
Ancêtre
Ancêtre

Age : 42
Nombre de messages : 1470
Date d'inscription : 12/08/2005
Localisation : Clermont Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Telsud le Sam 24 Déc 2011 - 7:44

Chers amis,

Je ne pouvais vous laisser passer les fêtes sans la fin de cette interview, qui me laisse pour ma part sur une note très positive, de ce qui aurait pu être dit a la dernière émission d'extravadance, sans pleurs, sans nostalgie, mais Cocto ne semble pas avoir oublié ses auditeurs...

Ecoutez plutôt..

http://www.megaupload.com/?d=HM0941GI


Un grand merci à Cocto qui m'a accueilli à bras ouverts.

A bientôt, et bon noel à tous! pere noel
avatar
Telsud
Ancêtre
Ancêtre

Age : 42
Nombre de messages : 1470
Date d'inscription : 12/08/2005
Localisation : Clermont Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Malik le Sam 24 Déc 2011 - 13:29

C'était donc ça comme on pouvait s'en douter triste
Merci en tout cas, franchement tu m'as bluffé sur ce coup là heink d
On a appris pas mal de chose, et c'est vrai qu'il a l'air vraiment sympathique.
Et comme il dit, il vaut mieux rester sur un bon souvenir, et c'est le cas
sinon ce forum n'aurait pas exister et on se serait jamais connu wink

Merci encore, t'as vraiment assuré depardieu poing

A conserver précieusement, j'ai tout réuni en une partie et converti en MP3:
http://www.megaupload.com/?d=LK0405EU

Maintenant essaye quand même de venir nous voir temps en temps cacher
Car tu as bien vue, tu manque à pas mal de monde wink

Sur ceux Joyeux Noël pere noel

avatar
Malik
Fondateur
Fondateur

Age : 37
Nombre de messages : 7661
Date d'inscription : 06/07/2005
Localisation : Xenotaph 3
Emploi : Tabouret humain
Loisirs : Manger des Skittles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moratto le Sam 24 Déc 2011 - 18:33

Merci également ! sourire Finalement, la morale de l'histoire, c'est que celui qui avait pris la décision d'arrêter Extravadance avait été viré 3 semaines après ! pt1cable

Plus sérieusement, c'est une très bonne conclusion d'itw, comme ça m'est arrivé de le dire parfois quand le sujet de la fin d'Extravadance "1ere mouture" était évoqué, il vaut parfois mieux que les bonnes choses aient une fin... tant qu'elles sont encore de bonnes choses. C'était le cas pour Maxximum, c'était le cas aussi pour Extravadance by Cocto.
avatar
moratto
Ancêtre
Ancêtre

Age : 39
Nombre de messages : 1813
Date d'inscription : 11/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Fabbelge le Sam 24 Déc 2011 - 20:34

Extravadance qui revient, bof mais sous forme de dj set et 1 interview toute les 2 heures d'1 dj (ici du moins), perso je m'y retrouve pas (c'est comme prendre une marque et changer le contenu à l'intérieur), évidemment c'est un autre public que celui des années 90, et le but final est de faire du fric.

Son départ d'Nrj, pourquoi pas tenter d'aller voir ailleur comme l'on fait d'autre (Cauet qui a fait toutes les crèmeries radios, Difool, Arthur, Maurad). Quant on est vraiment passionné par la radio, on ne file pas vers la prod pour faire plus de fric. Où alors Bouvard, Georges Lang, Max Meynier, Fabrice n'auraient pas eu autant d'années radios de carrière.

Certain dirigeant ne devraient jamais diriger, car ils ne connaisent pas leurs tafs et sabotent le travail mis en place par les précédents.
Une preuve qu'Nrj est une radio Kleenex vomi

On a connu le bon et gardons le, merçi Telsud pour cette interview et merçi au forum de garder le meilleur de cette époque. pere noel
avatar
Fabbelge
Fidèle
Fidèle

Age : 39
Nombre de messages : 226
Date d'inscription : 23/02/2011
Localisation : Liège Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par coif31 le Sam 24 Déc 2011 - 22:22

Un grand merci pour avoir réalisé ce que nombre d'entres nous aurait voulu faire et entendre bien
avatar
coif31
Habitué
Habitué

Age : 40
Nombre de messages : 126
Date d'inscription : 31/07/2011
Localisation : Aiguilleur du ciel

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par DAVE le Lun 26 Déc 2011 - 14:05

Ah Telsud, je sentais bien que la sixième et dernière partie serait offerte à Noël !

J'ignorais que le directeur d'antenne avait à ce point le pouvoir de virer tel ou tel animateur.

C'est clair qu'aujourd'hui, avec le Net, facebook, twitter, Cocto aurait pu mobiliser les fans de l'émission pour inverser la tendance !

En même temps, comme le dit moratto, c'est clair que l'émission est mythique aujourd'hui car elle n'a pas duré bien longtemps, peut-être que si Cocto avait continué, il se serait lassé, aurait joué moins "pointu" et on porterait moins "Extravadance" dans notre coeur (perso, j'ai d'ailleurs décroché niveau Hit des Clubs vers 1997-1998, je ne trouvais plus trop mon compte dans ce qui faisait bouger les foules en clubs...).

Merci à toi Telsud pour ce grand moment !
avatar
DAVE
Ancien
Ancien

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par SMR le Lun 26 Déc 2011 - 17:25

Oui, finalement, même Dj Bertrand est "parti" au bon moment (mi-1997). Après, comme le précise DAVE, on se serait lassé. Et on porterait moins d'importance à ces émissions club d'antan!
avatar
SMR
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 38
Nombre de messages : 3513
Date d'inscription : 01/10/2005
Localisation : Par là...
Emploi : Discochartophile
Loisirs : les classements!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lehitdesclubs.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moustik le Lun 26 Déc 2011 - 18:01

SMR a écrit:Oui, finalement, même Dj Bertrand est "parti" au bon moment (mi-1997). Après, comme le précise DAVE, on se serait lassé.
Salut Bertrand, j'adorais tes émissions parce que tu as été viré avant que j'en ai marre de toi !

zemmour moque
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 104
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Telsud le Lun 26 Déc 2011 - 20:30

Merci à vous.

Réaliser cette interview c'est un peu un vieux rêve de toujours. Et ce fut un très bon moment.

Effectivement Dave, je gardais la fin pour votre petit noel !

J'espère avoir fait le jour sur toutes les questions qu'on pouvait se poser ...

Hé oui malik, même moi je n'y croyais pas quand je t'ai redemandé les coordonnées de Cocto...

Quelquefois, la patience et la persévérance ont raison de tout ! J'ai cru entendre dans un sujet que tu en avais marre, il ne faut jamais désespérer ! woohoo

Et oui, je vais essayer d'être plus présent, mais entre ça ...
(beb)
et ça ...
(ds)

J'ai enlevé les images ça faisait tache dans le topic. (oui je répare une DS de 1971 dave ^^)

J'avoue que c'est un peu compliqué pt1cable

Mais tout reste possible pere noel





Dernière édition par Telsud le Mer 28 Déc 2011 - 19:58, édité 1 fois
avatar
Telsud
Ancêtre
Ancêtre

Age : 42
Nombre de messages : 1470
Date d'inscription : 12/08/2005
Localisation : Clermont Ferrand

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par DAVE le Lun 26 Déc 2011 - 23:20

moustik a écrit:
SMR a écrit:Oui, finalement, même Dj Bertrand est "parti" au bon moment (mi-1997). Après, comme le précise DAVE, on se serait lassé.
Salut Bertrand, j'adorais tes émissions parce que tu as été viré avant que j'en ai marre de toi !

zemmour moque

Ah moustik on reconnait bien là l'acidité et le cynisme qui transpirent de (quasi) chacun de tes posts.

Ce que l'on voulait dire par là, c'est qu'un artiste, une émission, une série, dont la carrière (ou la diffusion) s'arrête pour X ou Y raisons "en plein vol" aura tout de même bien plus de chances de rentrer dans la légende, de devenir culte que s'il/elle perdure.

C'est je pense vrai pour James Dean, Jeff Buckley, Balavoine et tant d'autres côté artistes et c'est aussi le cas pour "Extravadance", les "Skyrock Top Dance Megamixes", "Les Monstres" pour les émissions radios ou "Angela 15 ans" par exemple au rayon séries TV cultes.

Pas sûr que Maxximum aurait aujourd'hui si elle existait encore les faveurs de celles et ceux qui la regrettent et la célèbrent à longueur de forums.

Ceci étant dit, tu sembles avoir un vrai problème avec DJ Bertrand... tu veux qu'on en parle ?

Telsud a écrit:

Et oui, je vais essayer d'être plus présent, mais entre ça ...

et ça ...


J'avoue que c'est un peu compliqué pt1cable

Mais tout reste possible pere noel


Le second "ça", c'est quoi : tu retapes une DS ?
avatar
DAVE
Ancien
Ancien

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moustik le Mar 27 Déc 2011 - 9:07

DAVE a écrit:Ce que l'on voulait dire par là, c'est qu'un artiste, une émission, une série, dont la carrière (ou la diffusion) s'arrête pour X ou Y raisons "en plein vol" aura tout de même bien plus de chances de rentrer dans la légende, de devenir culte que s'il/elle perdure.

Bingo ! Tu as mis dans le 1000, et cet aveuglement quasi systématique aux limites du ridicule est en fait précisément un problème majeur de notre société.

Oui Claude François, mort est entré dans la légende là où les autres concurrents d'époques de Dave à Sylvie Vartan sont qualifiés de Has Been aujourd'hui. C'est oublié un peu vite les merdes immondes qui ont également jalonné sa discographie.

Oui, Angela 15 ans n'a duré que 19 épisodes, donc tout le monde suit le troupeau en la qualifiant de géniale, alors que, tu le reconnais toi même elle serait probablement devenue chiante si 4 ou 5 saisons de plus avaient suivies. Elle n'était donc pas destinée à être parfaite ?

Michael Jackson sort un album en 2001 qui est un bide, tout le monde l'estime fini, et pourtant il redevient un grand artiste regretté dès lors qu'il est mort, et qu'on gomme donc tous les défauts pour ne garder que le meilleur en souvenir. Quelle logique ! Quelle franchise !

Un problème avec Bertrand ? Pas plus qu'avec les mythos de mon quartier, rassure toi ! (même si parler de lui régulièrement sur ce forum, c'est... comment dire ? totalement hors-sujet ???).
Cela dit :

- Un mec qui chie sur la dance commerciale, alors qu'il a acquis une pseudo réputation en ne diffusant que ça dans ses émissions, ça me fait surtout rire.
- Un mec qui critiquait les mixeurs de mp3 avant de louer le génie de traktor, idem.
- Un mec qui lance un podcast en disant que de nos jours on ne fait que de la merde, ok, pourquoi pas, c'est son droit de le penser. Mais lorsqu'un an plus tard il commence à glisser du David Guetta dedans, y'a comme un retournement de veste que je trouve assez cocasse.
- Et sauf erreur, cette dance commerciale qu'il vomit tant, c'est pourtant ce à quoi se sont résumées ses rares prods connues (de Pussy, à son retour prochain, qu'il qualifie lui même de "dance commerciale", puisqu'il veut que ça se vende, non ?).
Donc on fait de la merde comme les autres, mais elle sent moins le caca parce que c'est nous qu'on l'a fait nous même ? J'avoue que j'ai du mal à adhérer à ce genre de prétexte.
Il faut être cohérent entre ce qu'on dit et ce qu'on fait.

Alors, les brebis éblouies par le passé sans aucun recul ni jugement à l'exception du fait qu'ils étaient heureux et bons clients à l'époque, quand je trouve ça con-con, je le dis. C'est tout.
Et c'est aussi valable pour Maxximum, je suis d'accord avec toi. (Sauf que avec des "si", on mettrait Paris dans une bouteille. En fait, tout ce dont on est sûr, c'est qu'on n'en sait rien. D'ailleurs, pour rappel, Maxximum avait déjà sérieusement changé de format lors de sa seconde année d'existence, où elle programmait en journée des UB 40 et des Mylène Farmer qui avaient déjà nettement adoucit le format en journée. L'audience n'avait toutefois pas chutée puisque c'est même précisément cette trop forte audience qui a précipité sa disparition. Les hypothèse quant à ce qu'il serait advenu de cette radio "après" ne sont en tout cas que pures spéculations).

Tu me trouve Acide et Cynique ? Pourquoi pas ! Mais en tout cas j'estime être surtout quelqu'un de "Franc" (même si on est passé à l'Euro mrgreen ).
Et j'assume cette franchise, même si c'est un terme qui aujourd'hui semble plus "blesser" qu'autre chose, alors que c'est surtout en principe destiné à remettre des pendules à l'heure ! Triste époque.

PS : Trouve moi un seul post où j'ai dis quelque chose de mensonger ou de non étayé, et "on en reparle", puisque tu sembles ouvert à la discussion wink
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 104
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par DAVE le Mar 27 Déc 2011 - 20:20

Et ben dis donc, t'es inspiré !

moustik a écrit:
Bingo ! Tu as mis dans le 1000, et cet aveuglement quasi systématique aux limites du ridicule est en fait précisément un problème majeur de notre société.

Oui Claude François, mort est entré dans la légende là où les autres concurrents d'époques de Dave à Sylvie Vartan sont qualifiés de Has Been aujourd'hui. C'est oublié un peu vite les merdes immondes qui ont également jalonné sa discographie.

Oui, Angela 15 ans n'a duré que 19 épisodes, donc tout le monde suit le troupeau en la qualifiant de géniale, alors que, tu le reconnais toi même elle serait probablement devenue chiante si 4 ou 5 saisons de plus avaient suivies. Elle n'était donc pas destinée à être parfaite ?

Michael Jackson sort un album en 2001 qui est un bide, tout le monde l'estime fini, et pourtant il redevient un grand artiste regretté dès lors qu'il est mort, et qu'on gomme donc tous les défauts pour ne garder que le meilleur en souvenir. Quelle logique ! Quelle franchise !

Bien d'accord avec toi en règle général :

Claude François, mort en plein succès, n'aura pas eu le temps d'être has-been, et on peut supposer en effet (et supposer seulement, certes) que les Mike Brant, Joe Dassin et autres seraient tombés dans l'oubli comme tant d'autres qui n'ont pas traversé les 80's.

Michael Jackson, 100 % d'accord là aussi avec toi : moi j'ai lâché l'affaire dès 1992, à peine ai-je prêté attention à ce qu'il a sorti au milieu des années 1990 ("They don't care about us" et compagnie), quant à son album de 2001, j'ai zappé.

Après, à la mort d'un artiste, pour une raison qui m'échappe, les gens se mettent à acheter frénétiquement les disques du disparu, dans le cas de Jackson, c'était surtout je crois des best-of ou "Thriller" voir "Bad" dans une moindre mesure. Là où je n'arrive plus à suivre le cheminement intellectuel des gens, c'est dans le cas de Michel Berger et France Gall, dont l'album "Double jeu" sorti en 1992, rame dans le Top Albums, jusqu'à la mort de Michel Berger, qui "permettra" à l'album d'être numéro 1 quinze jours plus tard. Va comprendre !

Donc, pour Jackson, okay, à sa mort, on n'a gardé en mémoire que le meilleur et mis en avant plutôt ses succès que ses échecs.
Mais si tu prends le cas de Jeff Buckley, mort après son premier disque, difficile de dire autre chose que du bien (si on a apprécié son disque... encore que dans son cas, ses ayant-droits en sont il me semble à une quinzaine de sorties d'albums maquettes / demo / inédit depuis...).

"Angela 15 ans", y'a de fortes chances qu'à la sixième saison, on aurait saturé mais rien n'est poins sûr ("Six Feet Under" a pour ma part été égale durant ses cinq saisons). Et je crois que rien n'est destinée de toutes façons à être parfait.

Et pour revenir à "Extravadance" ou les "Skyrock Top Dance Megamixes", au risque de me répéter, forcément, pour des émissions qui ont duré peu de temps et qui couvre une période où musicalement je me retrouvais dans la musique club, difficile de dire du mal ou de trouver à redire.
Et je pense que si Cocto avait encore été au commande du Hit des Clubs en 1996-1998 (période ou j'ai vraiment décroché), je ne garderais probablement pas un souvenir si fort de l'émission dans son ensemble.
Idem pour un "Skyrock Top Dance Megamix" de 1998 avec Time Stretcher, Mr Joy, Vengaboys... qui ne m'aurait pas fait consommé de la K7 audio.

Conclusion, c'est con à dire, mais être parti en plein succès et au top, même si le départ était "à l'insu de leur plein gré", permet de garder un bon souvenir de tout ça.
Le plus bel exemple reste pour moi le départ de Maurice de Skyrock en 1996, de son propre chef : du panache, de la classe (et là on est définitivement hors-sujet).

moustik a écrit:
Un problème avec Bertrand ? Pas plus qu'avec les mythos de mon quartier, rassure toi ! (même si parler de lui régulièrement sur ce forum, c'est... comment dire ? totalement hors-sujet ???).
Cela dit :

- Un mec qui chie sur la dance commerciale, alors qu'il a acquis une pseudo réputation en ne diffusant que ça dans ses émissions, ça me fait surtout rire.
- Un mec qui critiquait les mixeurs de mp3 avant de louer le génie de traktor, idem.
- Un mec qui lance un podcast en disant que de nos jours on ne fait que de la merde, ok, pourquoi pas, c'est son droit de le penser. Mais lorsqu'un an plus tard il commence à glisser du David Guetta dedans, y'a comme un retournement de veste que je trouve assez cocasse.
- Et sauf erreur, cette dance commerciale qu'il vomit tant, c'est pourtant ce à quoi se sont résumées ses rares prods connues (de Pussy, à son retour prochain, qu'il qualifie lui même de "dance commerciale", puisqu'il veut que ça se vende, non ?).
Donc on fait de la merde comme les autres, mais elle sent moins le caca parce que c'est nous qu'on l'a fait nous même ? J'avoue que j'ai du mal à adhérer à ce genre de prétexte.
Il faut être cohérent entre ce qu'on dit et ce qu'on fait.
Concernant Bertrand, je ne vais pas me faire son avocat, d'autant qu'il n'en a pas probablement pas besoin, mais je dirais toutefois qu'il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis (mixer des mp3 par exemple) , et je ne crois pas qu'il chie sur la "dance commerciale" (après, tout dépend de ce qu'on appelle "dance commerciale"... en 1993, il y avait un monde entre Les G.O. Culture et Culture Beat, qu'on peut tous deux considérer comme de la "dance commerciale"), a joué un seul Guetta en bientôt 3 ans, et concernant ce dernier, ne critique pas tant sa musique (si j'ai bien lu son blog) que le peu de place aux autres producteurs que son succès laisse (mais, là, c'est un autre débat).

Maintenant, tu penses ce que tu veux du bonhomme et de son attitude !

moustik a écrit:
Alors, les brebis éblouies par le passé sans aucun recul ni jugement à l'exception du fait qu'ils étaient heureux et bons clients à l'époque, quand je trouve ça con-con, je le dis. C'est tout.
Et c'est aussi valable pour Maxximum, je suis d'accord avec toi. (Sauf que avec des "si", on mettrait Paris dans une bouteille. En fait, tout ce dont on est sûr, c'est qu'on n'en sait rien. D'ailleurs, pour rappel, Maxximum avait déjà sérieusement changé de format lors de sa seconde année d'existence, où elle programmait en journée des UB 40 et des Mylène Farmer qui avaient déjà nettement adoucit le format en journée. L'audience n'avait toutefois pas chutée puisque c'est même précisément cette trop forte audience qui a précipité sa disparition. Les hypothèse quant à ce qu'il serait advenu de cette radio "après" ne sont en tout cas que pures spéculations).

Tu me trouve Acide et Cynique ? Pourquoi pas ! Mais en tout cas j'estime être surtout quelqu'un de "Franc" (même si on est passé à l'Euro mrgreen ).
Et j'assume cette franchise, même si c'est un terme qui aujourd'hui semble plus "blesser" qu'autre chose, alors que c'est surtout en principe destiné à remettre des pendules à l'heure ! Triste époque.

PS : Trouve moi un seul post où j'ai dis quelque chose de mensonger ou de non étayé, et "on en reparle", puisque tu sembles ouvert à la discussion wink
Acide et cynique n'était pas spécialement une critique, j'aurais pu dire qu'en lisant ta remarque sur le propos de SMR (je te cite : "Salut Bertrand, j'adorais tes émissions parce que tu as été viré avant que j'en ai marre de toi !"), on croirait entendre le docteur House ! (dont j'apprécie le côté "franc du collier").

Et ta franchise est la bienvenue, ici ou ailleurs (et tant qu'à être hors-sujet, à propos de ton acidité, dommage qu'elle ne se ressente pas dans le premier Top Dance Revival - même si ta présentation sobre était très bien - en espérant que ce sera plus le cas pour le prochain).
avatar
DAVE
Ancien
Ancien

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par SMR le Mar 27 Déc 2011 - 20:35

Je ne veux pas m'immiscer dans votre débat (encore que j'en sois la première cause) mais juste pour dire que je trouve Cloclo autant has been que Dave et Dalida autant que Sheila, et qu'il m'aura suffit de 3 épisodes d'Angela 15 ans pour avoir envie de zapper.
Et concernant le HDC, Dj Bertrand pense ce qu'il veut de la dance commerciale qu'il diffusait, tant qu'il la diffusait le reste m'importait peu! Surtout qu'à l'époque, il n'en pensait pas forcément du mal... En même temps, il a commencé à présenter le HDC alors que Darla Dirladada était N°1. Ca laisse des séquelles!
Quant au fait de parler de lui ici, il me semble qu'il y a un rapport assez logique, non? Ou alors j'ai pas compris qu'Extravadance était une émission de classement club mais plutôt une rétrospective de bals musettes.
Enfin, tout comme vous, je ne comprends pas pourquoi les gens achètent les disques des artistes à leur mort, alors que 15 jours avant ils ne savaient même pas qui c'était (Jeff Buckley par exemple).
avatar
SMR
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 38
Nombre de messages : 3513
Date d'inscription : 01/10/2005
Localisation : Par là...
Emploi : Discochartophile
Loisirs : les classements!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lehitdesclubs.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Malik le Mar 27 Déc 2011 - 21:17

Les gars, ça déborde un peu quand même... wink
Mais ça me gène pas, au moins le forum est un peu animé mrgreen
Ce qui me gène par contre c'est que effectivement Bertrand revient souvent
sur le tapis, il me semble qu'il a lui aussi un forum qui lui est consacré..
Après c'est sur que la comparaison est plutôt inévitable, mais bon.
Désolé pour les fans, mais je le dis clairement, je m'en fous de Bertrand

DAVE j'y pense, tu dis que tu as déjà décroché vers 96
pourtant ton avatar c'est "Mr Oizo" qui date de 99 quand même tongue
avatar
Malik
Fondateur
Fondateur

Age : 37
Nombre de messages : 7661
Date d'inscription : 06/07/2005
Localisation : Xenotaph 3
Emploi : Tabouret humain
Loisirs : Manger des Skittles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par DAVE le Mar 27 Déc 2011 - 21:40

Ouais c'est vrai ça part dans tous les sens.

Bertrand, c'était une parenthèse, comme j'avais remarqué que moustik l'avait asticoté à 2-3 reprises ici (et chez Mika), je voulais savoir s'il y avait "un loup".

Quand que je dis que j'ai décroché, je veux dire que si de 1990 à 1995 je connais quasiment tous les titres du Top 40 de chaque semaine, autant à partir de 1996, j'avais beau noté le classement, quand je consulte sur le site de SMR la liste des numéros un, même le nom ne dit rien, et à l'écoute parfois guère plus.

Maintenant certains trucs incontournables comme Mr Oizo en 1999, je ne suis pas passé à côté, plus grâce au clip et au buzz autour de Flat Eric d'ailleurs que par rapport au Hit des Clubs ou une quelconque émission dance !
avatar
DAVE
Ancien
Ancien

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moustik le Mer 28 Déc 2011 - 14:43

DAVE a écrit:"Angela 15 ans", y'a de fortes chances qu'à la sixième saison, on aurait saturé mais rien n'est poins sûr ("Six Feet Under" a pour ma part été égale durant ses cinq saisons). Et je crois que rien n'est destinée de toutes façons à être parfait.
Euh... Six Feet Under, c'est : une formidable première saison qui se suffit à elle même, à la fin de laquelle on apprend que le mec a une tumeur au cerveau. Et ensuite ? Bah on attend 4 ans pour qu'il meurt.
Entre temps, exit la compétition avec la grande firme concurrente qui voulait les racheter, out aussi le papa fantôme (qui ne revient qu'à la fin, histoire de dire...), et... bonjour une frangine qui passe son temps à fumer du Shit, un frangin homo qui nique à droite à gauche... TROP SU-PER facepalm
Un peu trop surestimée à mon gout, mais dès que c'est américain, il semble que les critères de critiques soient moins acèrbes que pour les productions plus "européennes"...

DAVE a écrit:Maintenant, tu penses ce que tu veux du bonhomme et de son attitude !
Disons pour faire simple et en finir, que je me souviens très bien d'une de ses phrases voila 2 ou 3 ans qui était : "Gratuit ? c'est quoi ça gratuit ?" lorsqu'il était question qu'il refasse éventuellement de la radio, même occasionnellement (Je lui avais proposé de faire un set spécial quand on squattait les ondes belges, d'où une longue discussion téléphonique).
Le mec m'avait pris de haut. Pas de bol, les dizaines de CV qu'il avait envoyé partout n'ont pas abouti... et le comble c'est qu'il s'est non seulement mis à faire du podcast "gratuit"... mais en plus à payer de sa poche pour l'hébergement des mixes en question ! mrgreen Et comme je l'ai déjà dis, les girouettes, moi, ça m'enrhume !

Donc, ça et le fait qu'il s'inscrive sur les forums pour juste faire sa pub perso avant de s'en barrer (sauf quand il a un truc spécial à annoncer) m'ont rapidement fixé sur le coté arriviste du "bonhomme"... sentiment que je déteste, que ce soi chez lui ou chez quiconque. (Il n'est donc qu'un être humain comme un autre, tout va bien mrgreen)
Et comme le dit ici même SMR, c'est la musique qu'il passait qui importait et pas le mec qui la diffusait, si j'ai bien tout compris). Donc, voila. (En cela d'ailleurs, on notera que Cocto a tout de même quant à lui nettement plus influencé l'émission qu'il avait repris, et je doute que quelqu'un d'autre aurait pu reprendre sa place pour rester dans un trip similaire. Pour Sky en revanche, j'émettrais davantage de doutes quant à cette "irremplaçabilité")

J'ajouterais enfin qu'au cours de ce coup de fil, on avait évoqué l'idée d'un éventuel projet : organiser une grosse soirée qui pourrait être un genre de Revival 90 (les années qui l'avaient fait connaître, donc). Et il m'avait clairement répondu qu'il détestait cette musique de m*** et qu'il ne jouait en soirée que de la Garage "classieuse" et des sons soulfouls. En clair, rien à foutre de 2 Unlimited et de Masterboy. Voila d'où je tiens mes affirmations qu'il "chie" sur la dance qui l'a fait connaitre.

DAVE a écrit:en 1993, il y avait un monde entre Les G.O. Culture et Culture Beat, qu'on peut tous deux considérer comme de la "dance commerciale".
Le truc, c'est que (et je l'ai aussi reproché à Cocto qui zappait certains titres de manière arbitraire...), on fait une émission qui recense les titres les plus joués en club, et donc sur lesquels les gens aiment danser. Dès lors, les gens susceptibles d'écouter l'émission en question aiment ces titres (ou alors ils sont masos ?).
Donc, se taper des remarques sur "ouais East Side Beat ça pue des pieds" ou "Dirladada c'est pour les gros nases", je trouve que c'est limite un manque de respect pour l'auditeur qui sort en club les week-end qui aime donc ces titres, puisqu'ils sont classés n° 1.

DAVE a écrit:et tant qu'à être hors-sujet, à propos de ton acidité, dommage qu'elle ne se ressente pas dans le premier Top Dance Revival - même si ta présentation sobre était très bien - en espérant que ce sera plus le cas pour le prochain
Ma présentation (faite à la va-vite, en plus...) était dans l'esprit R.L.P. de l'époque, donc plutôt calme oui c'est vrai. Mais ta suggestion me pose un drôle de dilemme (en rapport avec mon paragraphe ci-dessus) : pourquoi être "méchant" (ou acide, ou cynique, ...) à propos de titres que les gens qui vont volontairement downloader l'émission s'attendent à entendre puisque ces titres représentent cette époque. Je trouve cela pour le moins paradoxal.
J'ai ressenti ce même malaise sur W9 dans les émissions sur les années TOP 50 où Devoise vanait à tout va sur les coupes de cheveux ou les modes de l'époque. Les jeunes qui n'ont pas connu les 80's se foutent surement totalement de ce genre d'émission.
Et la tranche d'âge qui l'a vécu - et susceptible de la regarder - passe sont temps dans cette émission à se faire rappeler qu'ils aimaient des idoles mal coiffées, mal fringuées ou je sais pas quoi, en clair : qu'ils écoutaient de la merde. C'est assez curieux comme façon d'attirer le téléspectateur.
Mais je peux me tromper...

DAVE a écrit:on croirait entendre le docteur House ! (dont j'apprécie le côté "franc du collier").
Arf... Je suis touché... Tu n'imagine pas à quel point fier
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 104
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par DAVE le Mer 28 Déc 2011 - 22:00

moustik a écrit:

Euh... Six Feet Under, c'est : une formidable première saison qui se suffit à elle même, à la fin de laquelle on apprend que le mec a une tumeur au cerveau. Et ensuite ? Bah on attend 4 ans pour qu'il meurt.
Entre temps, exit la compétition avec la grande firme concurrente qui voulait les racheter, out aussi le papa fantôme (qui ne revient qu'à la fin, histoire de dire...), et... bonjour une frangine qui passe son temps à fumer du Shit, un frangin homo qui nique à droite à gauche... TROP SU-PER facepalm
Un peu trop surestimée à mon gout, mais dès que c'est américain, il semble que les critères de critiques soient moins acèrbes que pour les productions plus "européennes"...

Surestimée "Six Feet Under" ? 'tain, t'es sans pitié, là ! Quelle série (U.S. ou pas, donc) pour toi a tenu la longueur en terme de qualité et trouve donc grâce à tes yeux ?

moustik a écrit:
Disons pour faire simple et en finir, que je me souviens très bien d'une de ses phrases voila 2 ou 3 ans qui était : "Gratuit ? c'est quoi ça gratuit ?" lorsqu'il était question qu'il refasse éventuellement de la radio, même occasionnellement (Je lui avais proposé de faire un set spécial quand on squattait les ondes belges, d'où une longue discussion téléphonique).
Le mec m'avait pris de haut. Pas de bol, les dizaines de CV qu'il avait envoyé partout n'ont pas abouti... et le comble c'est qu'il s'est non seulement mis à faire du podcast "gratuit"... mais en plus à payer de sa poche pour l'hébergement des mixes en question ! mrgreen Et comme je l'ai déjà dis, les girouettes, moi, ça m'enrhume !

Donc, ça et le fait qu'il s'inscrive sur les forums pour juste faire sa pub perso avant de s'en barrer (sauf quand il a un truc spécial à annoncer) m'ont rapidement fixé sur le coté arriviste du "bonhomme"... sentiment que je déteste, que ce soi chez lui ou chez quiconque. (Il n'est donc qu'un être humain comme un autre, tout va bien mrgreen)
Et comme le dit ici même SMR, c'est la musique qu'il passait qui importait et pas le mec qui la diffusait, si j'ai bien tout compris). Donc, voila. (En cela d'ailleurs, on notera que Cocto a tout de même quant à lui nettement plus influencé l'émission qu'il avait repris, et je doute que quelqu'un d'autre aurait pu reprendre sa place pour rester dans un trip similaire. Pour Sky en revanche, j'émettrais davantage de doutes quant à cette "irremplaçabilité")

J'ajouterais enfin qu'au cours de ce coup de fil, on avait évoqué l'idée d'un éventuel projet : organiser une grosse soirée qui pourrait être un genre de Revival 90 (les années qui l'avaient fait connaître, donc). Et il m'avait clairement répondu qu'il détestait cette musique de m*** et qu'il ne jouait en soirée que de la Garage "classieuse" et des sons soulfouls. En clair, rien à foutre de 2 Unlimited et de Masterboy. Voila d'où je tiens mes affirmations qu'il "chie" sur la dance qui l'a fait connaitre.

Bon, je vois que tu avais d'autres arguments "en poche" concernant B2², donc je laisse tomber sur ce sujet.
Ceci dit, pas tout à fait d'accord avec le fait que c'est la musique qu'il passait qui importait et pas le mec qui la diffusait.
On pouvait aussi écouter pour le mec qui la diffusait, parce que justement il avait ce que petit quelque chose qu'un autre n'avait pas et qui faisait la différence, en plus de la pertinence de sa programmation (quand c'était le cas, et en effet, difficile d'imaginer quelqu'un a la place de Cocto dans le même concept).


moustik a écrit:
Le truc, c'est que (et je l'ai aussi reproché à Cocto qui zappait certains titres de manière arbitraire...), on fait une émission qui recense les titres les plus joués en club, et donc sur lesquels les gens aiment danser. Dès lors, les gens susceptibles d'écouter l'émission en question aiment ces titres (ou alors ils sont masos ?).
Donc, se taper des remarques sur "ouais East Side Beat ça pue des pieds" ou "Dirladada c'est pour les gros nases", je trouve que c'est limite un manque de respect pour l'auditeur qui sort en club les week-end qui aime donc ces titres, puisqu'ils sont classés n° 1.

Le problème d'un Hit des Clubs, c'est qu'il est le reflet des titres les plus diffusés en discothèques, dans plusieurs styles différents, donc pas forcément raccord avec la couleur d'antenne (j'adoooore cette expression) de la radio qui diffuse le classement. Donc certains titres sont zappés (c'est toujours le cas, Fun Radio passant à la trappe chaque semaine pas mal de titres "soleil" du Club 40).

Cocto, c'est différent : visiblement, il avait carte blanche, à la fois sur les nouveautés, mais sur le Hit des Clubs aussi. "Mets de l'huile" de Regg'lyss passait-il en journée sur NRJ ? Je ne sais plus. Cocto jugeait que le diffuser n'était pas cohérent avec le reste de l'émission. Mais il devait quand même passer des titres "dance" du classement qu'il n'aimait pas ou peu, j'imagine (il avait d'ailleurs beaucoup de mal avec Ace of Base ou M People). Après, rétrospectivement, je ne sais pas vraiment à qui était destinée son émission ? Aux amateurs de "dance commerciale" ? (on n'en sort pas de cette dance commerciale, finalement) Aux orphelins de Maxximum qui venait y trouver des sons pas ou peu diffusés sur les réseaux nationaux ? Peut-être aux deux !

moustik a écrit:
DAVE a écrit:et tant qu'à être hors-sujet, à propos de ton acidité, dommage qu'elle ne se ressente pas dans le premier Top Dance Revival - même si ta présentation sobre était très bien - en espérant que ce sera plus le cas pour le prochain
Ma présentation (faite à la va-vite, en plus...) était dans l'esprit R.L.P. de l'époque, donc plutôt calme oui c'est vrai. Mais ta suggestion me pose un drôle de dilemme (en rapport avec mon paragraphe ci-dessus) : pourquoi être "méchant" (ou acide, ou cynique, ...) à propos de titres que les gens qui vont volontairement downloader l'émission s'attendent à entendre puisque ces titres représentent cette époque. Je trouve cela pour le moins paradoxal.
J'ai ressenti ce même malaise sur W9 dans les émissions sur les années TOP 50 où Devoise vanait à tout va sur les coupes de cheveux ou les modes de l'époque. Les jeunes qui n'ont pas connu les 80's se foutent surement totalement de ce genre d'émission.
Et la tranche d'âge qui l'a vécu - et susceptible de la regarder - passe sont temps dans cette émission à se faire rappeler qu'ils aimaient des idoles mal coiffées, mal fringuées ou je sais pas quoi, en clair : qu'ils écoutaient de la merde. C'est assez curieux comme façon d'attirer le téléspectateur.
Mais je peux me tromper...

Bah, on peut entendre quelqu'un dire "tel titre est de la merde" sans forcément s'en offusquer (encore que "c'est de la merde" est assez radical et pas argumenté, une petite vanne est plus appropriée), l'animateur pense ce qu'il veut, l'auditeur aussi et basta ! Je ne suis jamais ressenti un quelconque manque de respect quand l'animateur bavait sur un titre que j'appréciais.
Un peu de sincérité ne fait pas de mal (n'est-ce pas ?)
Par contre, tailler systématiquement les titres pour faire son intéressant ou être méchant gratuitement, ça peut vite devenir lourd.
Mais RLP, sur la fin, était de moins en moins dans la retenue, n'hésitant pas à interpeler directement les DJs sur le choix d'un cover en lieu et place de l'original ou à se désespérer de la présence de Bob Marley ou R.E.M. dans le Top 20.
Tu es le premier à le souligner : dire ce que l'on pense n'est pas être "méchant". La question, c'est : celui qui écoute un Hit des Clubs a-t-il envie de savoir ce que l'animateur pense des titres ? Et là, les avis divergent.

Quant à "Génération Top 50" sur W9, c'est pas bien méchant non plus, le fait de jeter un oeil un poil ironique sur une coiffure, une tenue vestimentaire des années 80 est salutaire, je suis le premier à le faire quand je mets la main sur une photo de moi ou d'un(e) ami(e) qui date un peu et se trouve être... disons vintage !

moustik a écrit:
DAVE a écrit:on croirait entendre le docteur House ! (dont j'apprécie le côté "franc du collier").
Arf... Je suis touché... Tu n'imagine pas à quel point fier

Pas de quoi !


P.S. : t'as vu Malik, ça cause au Bistrot ! c'est super hors-sujet, mais bon au bistrot, on parle de tout, non ?
avatar
DAVE
Ancien
Ancien

Nombre de messages : 706
Date d'inscription : 30/04/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par SMR le Mer 28 Déc 2011 - 22:33

Pour revenir une dernière fois sur B2² (après j'arrête c'est promis), sa présentation restait somme toute très basique, et ça se voyait dans "les N°1 dance", malgré plusieurs anecdotes sympas. C'est son duo avec Cutmaster au sein du Hit Des Clubs qui aura surtout marqué les esprits, grâce à quelques jeux de mots foireux, quelques imitations ratées de Maurice et autres animateurs de Sky ou encore grâce des running gags à n'en plus finir (le coup de rejouer frénétiquement East Side Beat en tête)...
D'ailleurs, quand il a quitté le HDC, remplacé par La Mouche puis Giorgio, il y avait encore Cutmaster aux manettes et le délire était encore là, preuve avec le Best Of Mediacontrol 1996 dispo sur mon site.
Fin de la parenthèse.
avatar
SMR
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 38
Nombre de messages : 3513
Date d'inscription : 01/10/2005
Localisation : Par là...
Emploi : Discochartophile
Loisirs : les classements!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lehitdesclubs.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par moustik le Jeu 29 Déc 2011 - 6:57

DAVE a écrit:Bon, je vois que tu avais d'autres arguments "en poche" concernant B2², donc je laisse tomber sur ce sujet.
Et j'en avais encore quelques uns. Je n'ai de toute façon jamais fait dans "l'attaque" (?) gratuite et infondée.

DAVE a écrit:Le problème d'un Hit des Clubs, c'est qu'il est le reflet des titres les plus diffusés en discothèques, dans plusieurs styles différents, donc pas forcément raccord avec la couleur d'antenne (j'adoooore cette expression)
La couleur d'antenne est mise en stand-by dès lors qu'on fait une émission "à thème" (ici, un classement)

DAVE a écrit:Un peu de sincérité ne fait pas de mal [i](n'est-ce pas ?)
Certes. Mais j'ai toujours pensé que "l'auditeur" avait droit de réponse. C'est pourquoi débattre sur un forum me semble moins "dictature" que d'imposer son avis au micro. Et puis de toute façon, tu répond fort joliment au problème :
DAVE a écrit:La question, c'est : celui qui écoute un Hit des Clubs a-t-il envie de savoir ce que l'animateur pense des titres ?
mrgreen

DAVE a écrit:P.S. : t'as vu Malik, ça cause au Bistrot ! c'est super hors-sujet, mais bon au bistrot, on parle de tout, non ?
Je m'étais assuré que ce débordement ne le gonflait pas de trop. Coup de bol, il sortait d'une nuit d'amour torride et il était donc de bonne humeur lol
Cela dit, si t'es chaud pour un topic séries télé, on va pouvoir aussi s'envoyer des pavés ! woohoo . A voir...
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 104
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Malik le Sam 31 Déc 2011 - 10:22

moustik a écrit:Je m'étais assuré que ce débordement ne le gonflait pas de trop. Coup de bol, il sortait d'une nuit d'amour torride et il était donc de bonne humeur lol
Cela dit, si t'es chaud pour un topic séries télé, on va pouvoir aussi s'envoyer des pavés ! woohoo . A voir...
Ouaip, ça m'gène pas plus que ça wink
Par contre vous avez pas choisi n'importe-quel topic hein... sweat2
Vous avez fini le clash là ? On peut revenir sur Cocto ? whistle

Sinon bonne idée, un p'tit topic "Série TV" c'est vrai que ça manque.
Mais bon, tu sais comment faire non ? hap
avatar
Malik
Fondateur
Fondateur

Age : 37
Nombre de messages : 7661
Date d'inscription : 06/07/2005
Localisation : Xenotaph 3
Emploi : Tabouret humain
Loisirs : Manger des Skittles

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Interview de Cocto

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum