Le HDC à bien changé

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par nikko le Ven 21 Sep 2007 - 8:02

En fait, ce débat rejoint ceux qui ont lieu assez souvent sur le ClubMaxx, entre la musique de la fin des années 80 et début 90 et l'actuelle, qui a bien changé au niveau des "beats" mais faite de samples issus des titres qu'on écoutait à l'époque, mais moins boostés.

Par contre, à mon avis, il ne faut pas simplement s'arrêter aux titres diffusés sur les radios "musicales" commerciales, mais essayer au maxximum d'écouter des émissions spécialisées sur des webradios (pour ceux qui ont l'ADSL) telles que celles de Passingphantom (Beatscape) ou d'autres DJ/producteurs (Bionic, K. Felgerman & co).

Et aussi des radios FM plus spécialisées (Radio Nova ou des radios locales qui se bougent, par exemple Radio Arverne dans le Puy de Dôme, ou Radio Aligre à Paris, qu'on peut écouter via Internet).

En résumer, faut avoir du temps, être curieux et s'ouvrir à d'autres styles électroniques, parce que y'a vraiment des perles qui ne passent pas sur les FM commerciales et c'est dommage.

Et pour revenir au débat initial, je n'écoute plus les radios FM "pousse disque de merde", parce que je ne me retrouve pas dans la musique diffusée : plus d'originalité, des remixes fait à la "va vite" de mauvaise qualité, les animateurs et DJ ne donnent plus l'envie de se procurer les titres, aucune âme dans les programmes.

Tout est à réinventer... Et comme l'a souligné Max (ex-Fun), les Directeur d'antenne sont souvent des frustrés du micro, qui n'ont pas forcément réussi au niveau de l'animation, et qui se retrouvent dans un bureau complètement largués, ne comprenant rien à la gestion d'une antenne... Voilà pourquoi la radio FM musicale actuelle rame autant, en recherchant une identité (qu'elle n'est pas prêt de trouver si elle continue comme ça).

La note positive, c'est qu'on puisse réunir des archives d'émissions anciennes (HDC, Megamix & Club, Maxximum) et les réécouter avec autant de plaisir : il nous reste ça, et c'est déjà pas si mal.

;-)

nikko
Fidèle
Fidèle

Nombre de messages : 244
Date d'inscription : 09/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par SMR le Ven 21 Sep 2007 - 11:01

Beaucoup s'arrêtent aux émissions des 90's (notamment au HDc NRJ Cocto, c'est normal c'est le but du forum) mais j'ai eu la chance de réécouter une émission du HDC des années 1980 (WRTL), c'est merveilleux. Un animateur qui donne envie et qui est drôle, de très bons disques funky/italo, le début des mixes (titres enchaînés) et une émission qui dure 3h.
Bref, comme en 1994 mais 10 ans avant!
Faudra retrouver ces pépites aussi... mais elles se font beaucoup plus rares.
avatar
SMR
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 38
Nombre de messages : 3500
Date d'inscription : 01/10/2005
Localisation : Par là...
Emploi : Discochartophile
Loisirs : les classements!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lehitdesclubs.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Ven 21 Sep 2007 - 12:23

Je prendrai plaisir a ecouter ces mixes de l'époque :ton:
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MXCC le Ven 21 Sep 2007 - 17:50

Pareil.. ca doit être le pied.. :lover:
avatar
MXCC
Ancêtre
Ancêtre

Age : 41
Nombre de messages : 1328
Date d'inscription : 09/09/2006
Localisation : nord-est de la france
Emploi : fournisseur de bonnes choses
Loisirs : musique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Ven 21 Sep 2007 - 23:17

Serres toi de tes mains quand même pour nous trouver ça :ddr:
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par moratto le Mer 19 Déc 2007 - 21:56

J'ai lu attentivement tout ce qui pouvait se dire dans ce topic et c'est intéressant de comparer toutes les différences entre l'époque MC et aujourd'hui l'époque Yacast. En fait il n'y a pas que l'époque qui a changé, c'est à peu près toutes les composantes du marché des clubs qui s'est dégradé : une revue de détail des différents acteurs du marché est intéressante.

- les radios : impossible aujourd'hui d'envisager que ce que pouvait faire Cocto un samedi soir sur Nrj puisse se reproduire sur un réseau. Un directeur d'antenne n'accepterait jamais autant de titres "inconnus" dans la prog, une émission dance doit être calibrée, hyper-formatée et marketée, il faut que ça parle au plus grand nombre, les nouveautés doivent se réduire aux titres qui seront bientôt mis en avant sur l'ensemble du réseau. N'oublions pas, dans le cadre de l'exemple du classement clubs actuel diffusé sur Fun, qu'il s'agit bien plus qu'avant de satisfaire l'ensemble des labels dance qui financent l'activité de Yacast en diffusant le plus possible leurs produits et en les valorisant.

- les clubs : ils sont moins nombreux qu'à l'époque, et le nombre de fermetures s'accroît d'année en année. Le fichier panéliste à l'époque de Cocto chez MC se constituait d'environ 300 clubs, celui de Yacast équivaut à peu près au tiers. Il est de plus difficile d'entrer dans ce panel et d'y subsister, une collaboration maximale avec l'ensemble des labels finançant l'activité est demandée. autrement dit, il faut jouer un maximum de leurs objectifs promotionnels et donc peu d'imports ou de titres ne les concernant pas, sinon c'est simple, viré du panel Yacast.

Plus globalement, les clubs sont concurrencés par les bars, moins concernés par exemple par la législation et les horaires de fermeture, et les soirées privées. Par ailleurs, ils sont moins compétitifs au niveau des tarifs, allant parfois jusqu'à une inflation exagérée, pour les consos par exemple.

Les DJ sont évidemment le coeur du club ainsi qu'évidemment la clientèle composant le dancefloor, et les problèmes également. Les boss des clubs savent donc bien que pour monter le chiffre d'affaires, il doit y avoir un max de monde sur la piste pour que tt le monde se fatigue bien et aille consommer après. D'où une pression maxi sur les DJ pour que la piste soit tjrs remplie, donc encouragement à jouer des golds, des tubes radio... et les gros yeux du boss dès que la piste se vide.

D'autre part, les DJ généralistes sont aussi moins bons qu'à l'époque. On croit qu'ils ont une culture musicale supérieure à la moyenne, il suffit de les voir ou de les entendre parler de musique pour constater à quel point c'est effarant, à l'exception de leur style de prédilection et des N°1, ils ont des sérieuses lacunes, ils ont en revanche progressé du point de vue technique. Ils ont aussi moins de personnalité, sont souvent très soumis aux points de vue du boss, de la clientèle et des labels. Leur leitmotiv est souvent "je ne joue pas pour moi, je joue pour la clientèle". Comme celle-ci ne risque pas de demander ce qu'elle ne connait pas, les DJ en sont donc réduits à être des juke-boxes interchangeables.

De plus, la montée de la mode des DJ a augmenté le nombre de DJ sur le marché, souvent donc pas au niveau, et la réduction du nombre de clubs offrant des places fait que la concurrence est ultra-féroce, elle se fait bien évidemment au niveau des tarifs demandés. Un DJ à bon marché arrive souvent à convaincre un boss, mais évidemment, ce qu'il est capable de faire est en rapport avec ça.

Dernier point concernant les clubs, la clientèle évidemment. Elle a bien changé depuis l'époque MC. Elle a surtout beaucoup rajeuni, et on trouve de moins en moins diverses générations parmi les clients réguliers des clubs. Le coeur de cible de la clientèle, c'est la fourchette allant en gros de 16 (même si souvent l'entrée est interdite aux moins de 18, il ne faut pas se leurrer) à 22. Le clubbing concerne donc moins de monde. Les raisons et les conséquences ? le clubbing est devenu un loisir beaucoup plus social que musical, les jeunes vont bien davantage en boîte pour être avec leurs potes, draguer, boire etc... que pour découvrir des sons qui font bouger le popotin. Ca a tjrs été comme ça chez nous, mais le rajeunissement a fait que c'est à un point largement pire. La clientèle est donc de plus en plus musicalement fermée, plus "djeun-rebelle" : elle veut s'éclater et ne veut le faire que sur ce qu'elle connaît déjà, d'où la grande difficulté d'imposer des titres qui ne soient pas déjà des tubes radio, des reprises ou des golds.

La conséquence est la lassitude plus rapide de cette même génération qui s'éloigne du clubbing passée la vingtaine (génération zapping), et la quasi-disparition des clubs généralistes de la clientèle intéressée par la programmation musicale, alors que celle-ci a l'habitude de lancer les modes musicales. Forcément, difficile de s'y retrouver au milieu d'une cour de récré et d'une prog adaptée...


- les artistes : dans un monde idéal ou même dans un monde présent dans les 90s, ça se passerait ainsi : un artiste crée une bombe innovante et créative, il va la présenter à un directeur artistique de label qui, impressionné par sa qualité, se dépêche de la signer et d'activer tous ses réseaux promotionnels pour en faire un objectif majeur : insistance donc auprès des DJ qui jouent le titre, en font un N°1, la clientèle en raffole, puis les radios jouent le titre à fond et les TV musicales diffusent le clip. Le titre se vend beaucoup et c'est un gros tube.

En réalité, le plus souvent, le mec qui a produit sa bombe et va la présenter au directeur artistique, il s'entend dire "c'est bien ton truc, mais c'est trop différent de ce qu'il y a sur le marché actuellement, on arrivera pas à l'imposer". Et le mec repart dégoûté en voyant que des titres moins bons que le sien mais plus "crossover" sont, eux, signés. Je vous passe les réticences aux autres niveaux, radios / DJ / clientèle / commercialisation de CD... Donc le mec qui veut vivre de sa musique club en France, il a plus vite fait de rentrer dans le moule et de se décider à produire une reprise ou adaptation basée sur un son à la mode. Pour connaître un peu l'exemple de Julien / Pakito, son parcours c'est exactement ça.

- les labels : ils sont moins nombreux, sortent moins de titres et sont moins indépendants qu'à l'époque d'extravadance. Leur façon de procéder est donc différente aussi, puisque pour avoir une meilleure visibilité qui puisse influer sur la médiatisation de leurs titres, une 30eme ou une 40eme place au HDC n'est plus suffisante, il faut viser le top 10 si le titre n'est pas déjà en diffusion radio ou TV pour qu'il ait accès à une sortie commerciale ou qu'il y ait médiatisation suite au succès en clubs. D'où les choix de reprises et adaptations ou bien un très net durcissement des méthodes pour faire la promotion des titres auprès des DJ et donc grimper de cette façon au classement. N'oublions pas nous plus qu'avec le marché du disque qui se casse la g..., il faut absolument une rentabilité à court terme, sinon ça va très très vite pour les suppressions de postes. Leur responsabilité en la matière est un autre sujet...

Si la méthode "douce" (complicité, envoi de picture discs, white labels...) ne se traduit pas par une obtempération du DJ censé faire grimper le titre en le diffusant au moment où Yacast sonde les titres joués ou bien censé playlister le titre en haut de son classement quand la méthode est cele du playlistage, ça se passe tout autrement.

A l'inverse, le DJ qui ne joue pas le jeu est "harcelé" par l'insistance des promo-clubs qui peuvent très bien lui faire miroiter que les avantages, c'est fini et qu'il y aura "boycott" et dénonciation auprès des gens de l'organisme sondeur (donc Yacast maintenant pour l'officiel) sur le mode de "on paie donc on veut des gens qui jouent le jeu dans le panel".
Il est évident que le fait que tout le monde devant rendre des comptes à un supérieur hiérarchique, on en arrive plus souvent qu'on le pense à ces extrémités-là.

- L'organisme de sondage, donc non plus Média-Control comme à l'époque mais désormais Yacast. Outre le fait que la méthode de comptage soit différente, elle repose davantage sur du vent, puisqu'elle brosse tout à fait leurs financeurs (les labels) dans le sens du poil, en leur permettant de valoriser plus facilement leurs titres et en mettant donc une pression supplémentaire sur les DJ panélistes, qui n'avaient déjà pas tellement la liberté de jouer ce qui leur semble être bon, mais qui du coup, l'ont encore moins.

N'oublions pas non plus qu'une bonne place au HDC est moins une preuve de succès des titres qu'une preuve de l'influence des promo-clubs. Est-ce que le titre qui est premier est le plus dansé en club ? non, pour celà il faudrait comptabiliser le remplissage de la piste et accorder un coefficient selon l'heure de diffusion et donc la fréquentation. Le premier au HDC est juste le titre le plus diffusé par les panélistes au moment du sondage ou le plus playlisté.


Fin de cette longue analyse, qui montre à quel point ce qui pouvait être preuve de crédibilité et d'intérêt dans les années 90 s'est au fil du temps détérioré pour atteindre les excès et invraisemblances qu'on connait aujourd'hui. Faut-il pour autant voir tout en noir ? non, bien sûr, il y a toujours des excellentes choses à grapiller à gauche et à droite, il faut juste avoir plus de volonté et de curiosité pour aller au devant, car ce n'est plus aussi facile que d'écouter NRJ le samedi soir ou bien d'aller chez son disquaire favori. Il faut continuer à faire la promotion des productions différentes de la norme et de la facilité, et être suffisamment patient pour attendre que les choses évoluent favorablement, ce qui est déjà le cas à certains (petits) niveaux.
avatar
moratto
Ancêtre
Ancêtre

Age : 39
Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 11/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Jeu 20 Déc 2007 - 1:18

Quel Niveau :rf:
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Lun 18 Jan 2010 - 23:16

Je reviens sur ce topic, il est quand même bien parti en vrille avec les mondes parallèles etc...
La raccourci sur les classements Yacast donnent toujours la même semaine de début Juillet 2008..est ce normal ? mrgreen
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par SMR le Mar 19 Jan 2010 - 13:02

C'est parce qu'ils ont changé l'interface.
Le classement est ici : http://www.club40.dj/

Et il manque des semaines en octobre-novembre car le staff du Yacast avait décidé de ne plus publier librement ses classements. Après deux mois, ils sont revenus sur leur décision.
avatar
SMR
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 38
Nombre de messages : 3500
Date d'inscription : 01/10/2005
Localisation : Par là...
Emploi : Discochartophile
Loisirs : les classements!

Voir le profil de l'utilisateur http://www.lehitdesclubs.new.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Mar 19 Jan 2010 - 15:21

Merci SMR...toujours aussi daubesque... :triste:
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par moustik le Ven 22 Jan 2010 - 5:56

tssss.... ah ce Mika, si jeune et déjà si vieux con mdr

P.S. : Bravo Moratto pour ton analyse, longue mais lucide, qui reflète à 99 % le fond de ma pensée. sourire
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 103
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par pasadenas le Sam 23 Jan 2010 - 10:58

bon ben je vais juste préciser que le HDC a complètement changé quand il s'est fait volé par Skyrock...plus de mix que 25 titres enchainés avec une lassitude...et puis des titres dances oubliées ds les classements... en printemps 95
Rajouté apres avec 33 meilleurs titres du HDC vers la rentrée 95 et tjs pas de mix , vraiment un programme ou fallait seulement savoir qui était numéro 1...et puis là j'ai vraiment pas pigé l'affaire , 96 à 99 ils sont repassé à 20...bon vraiment du désordonné que l'auditeur ne sait plus quoi écouté.. heink
voilà le ptit point

pasadenas
Fidèle
Fidèle

Age : 39
Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 08/11/2009
Localisation : seine saint denis
Emploi : technicien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par moratto le Sam 23 Jan 2010 - 18:02

J'avais écrit ce post il y a bien longtemps maintenant, ça n'a pas vraiment changé favorablement depuis.

Au passage, Sky n'a pas "volé" le Media Control, c'est Nrj qui n'a plus souhaité le diffuser, et Sky était tout à fait en droit de le récupérer à partir de ce moment là.
avatar
moratto
Ancêtre
Ancêtre

Age : 39
Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 11/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par MIKA le Sam 23 Jan 2010 - 18:55

Je pense que la longueur du classement (la quantité de titres) a pour explication le fait qu'il servait à combler l'antenne d'une certaine manière, d'où cette variation en fonction des périodes. Il se pourrait aussi que la quantité de titres dans le classements pouvait plaire aux différentes maisons de disques. Aprés 96, comme le marché tournait vers le phénomène rap il y avait moins d'interêt à avoir une quantité importante de titres, donc le stricte minimum crédible pour un classement : les 20 premiers.

Moratto doit avoir certainement l'explication...

Comme je n'arrive plus à citer : oui ma Mousse de bière rousse qui pique je suis déjà un vieux con papy :sarkolol:
avatar
MIKA
Coctomaniaque
Coctomaniaque

Age : 40
Nombre de messages : 4431
Date d'inscription : 18/02/2006
Localisation : Quoi le système ? ba GPS
Emploi : Commercial
Loisirs : Mix, sex and drive...and sun aussi..quoi que sea c'est pas mal !!!)))

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par moustik le Sam 23 Jan 2010 - 19:27

en même temps, ne sont publiés sur le net et / ou à la radio que les tant ou tant de premiers, alors que davantage sont sans doute compilés.
A l'époque du Hit des clubs NRJ médiacontrol, on ne parlait que des 40 premiers, alors que chez mon disquaire régulier de l'époque, on pouvait consulter sur papier les 100 titres classés de la semaine.

panneau extravadance
avatar
moustik
Ancien
Ancien

Age : 103
Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 12/07/2005
Localisation : Mu Mu Land

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par pasadenas le Sam 23 Jan 2010 - 19:52

En fait je dis volé...c juste qu'ils en ont profité pour le piquer ....
et puis bien sur s'ils ont pris le HDC , c'est bien qu'ils avaient le droit mrgreen
mais pour NRJ jpensais pas qu'ils étaient saturé du HDC alors qu'ils avaient pas mal d'auditeurs ..enfin bon

pasadenas
Fidèle
Fidèle

Age : 39
Nombre de messages : 465
Date d'inscription : 08/11/2009
Localisation : seine saint denis
Emploi : technicien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par moratto le Sam 30 Jan 2010 - 19:22

Je ne pense pas que NRJ se satisfaisait des scores du samedi soir, sinon ils n'auraient pas tout changé à la rentrée 94, au pire même s'ils perdaient le Hit Des Clubs, ils auraient pu continuer de laisser la place au Commandant pour un show dance dont il avait le secret. Je pense qu'ils voulaient tout simplement une émission plus fédératrice, plus grand public, plus NRJ en somme...

Pour le nombre de titres diffusés dans une émission de classement de HDC, c'est au bon vouloir du diffuseur, 20, 30, 40 ou 100 s'il le veut... NRJ s'était toujours basé sur un classement de 40, que ce soit avant avec Mike et ensuite au printemps 92 quand, à la création d'Extravadance, le HDC a gagné 1h de diffusion. En 94-95, le Media Control était aussi sur MCM et eux ils passaient le Top 100, enfin vu que c'était une hebdo de 26 min, c'était des petits bouts de certains clips classés ! Sinon Media Control publiait dans ses documents édités le classement des 100, mais celui-ci continuait au delà, j'ai déjà vu pour des périodes ultérieures des classements de 150 voire 200 titres. Il y avait aussi le classement des slows qui était effectué en parallèle.
avatar
moratto
Ancêtre
Ancêtre

Age : 39
Nombre de messages : 1785
Date d'inscription : 11/07/2005

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le HDC à bien changé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum